Kissabel : l’hémisphère sud continue de tester commercialement la pomme à chair rouge

Coup d’envoi de la saison dans l’hémisphère sud de Kissabel. Favorisés par un été plutôt normal, les fruits présentent une belle qualité gustative et visuelle. Les partenaires de l'hémisphère sud avancent bien sur le programme Ifored. Retour sur le lancement de plusieurs initiatives promotionnelles.

Kissabel, la pomme à chair colorée, attaque sa saison dans l’hémisphère sud, avec la fin des récoltes au Chili, en Argentine, en Nouvelle-Zélande, en Australie et en Afrique du Sud, a annoncé Ifored le 11 mai. Les conditions climatiques favorables ont généralement abouti à une qualité excellente, à de bons calibres et à une belle coloration pour la chair.

« Les résultats sont excellents. Le programme Ifored progresse à grands pas également dans l'hémisphère sud, où nos partenaires planifient maintenant les premières plantations pilotes. Ils auront bientôt une plus grande quantité de fruits pour évaluer le potentiel de marché de ce fruit et pour promouvoir la marque Kissabel », a souligné Emmanuel de Lapparent, responsable du programme.

 

Australie

Parmi les bilans très satisfaisants, l'Australie, le pays de l'hémisphère sud où le programme est le plus avancé. Récolte positive avec des fruits de qualité et de bons calibres grâce à un été plus frais que d’habitude, au niveau des ventes, les ressentis sont aussi bons.

Selon Angela Bracken, Marketing Manager chez Montague : « Notre magasin de détail, inauguré depuis peu, le Bill's Orchard Gate nous a permis de tester Kissabel directement auprès de la communauté locale. Les opinions sont très bonnes, et nombreux ont été les consommateurs qui sont revenus acheter et ont demandé plus d'informations. » Montague a aussi intégré Kissabel aux visites de vergers organisées pour les consommateurs.

Par ailleurs, Montague a mis sur pied différentes opérations de marketing pour promouvoir la consommation des pommes à chair rose et rouge : des posters affichés dans les points de vente (également dans les boîtes cadeaux distribuées aux clients et à la presse), sessions de formation pour les consommateurs et dégustations en point de vente, et bien sûr relations presse et réseaux sociaux.

Nouvelle-Zélande

Chez les voisins néo-zélandais, le projet Kissabel se poursuit. « Nous en sommes à notre troisième année de test, et ces pommes à faible acidité répondent à nos besoins. C’est une caractéristique que veulent tout particulièrement les consommateurs asiatiques, vers lesquels nous nous orientons de plus en plus sur le plan commercial », explique Paul Paynter, General Manager chez Yummyfruit.

 

Afrique du Sud

En Afrique du Sud, l’avancement de la phase de test oriente les producteurs vers les variétés Kissabel rouges, davantage adaptées aux conditions pédoclimatiques.

« Nous nous concentrerons sur les variétés à peau rouge en lançant la campagne commerciale en 2025 et en misant sur une distribution locale dans les supermarchés premium en tant que cible principale », confirme Tanith Freeman, Product Development Manager chez Dutoit.

 

Amérique du Sud

Enfin, les essais en cours au Chili par Unifrutti et en Argentine par Mono Azul obtiennent aussi « d'excellents résultats ».

« La couleur de la chair et le croquant de Kissabel sont de très bon niveau, avec une très bonne réaction de ceux qui ont pu la déguster. Les petites quantités disponibles ont donc très vite été écoulées. Cette année, nous nous concentrerons sur les tests en Amérique centrale, et nous sommes très confiants pour les prochaines étapes de la commercialisation », confie Riccardo Gatti, Responsable Production chez Unifrutti.