L’appli Crop View de Claas apte à la modulation de semis - Pleinchamp

L’appli Crop View de Claas apte à la modulation de semis

Après les tours de plaine et la fertilisation azotée, l’application permet de moduler la dose de semis sur la base des données brutes du satellite Sentinel-2. L’appli est disponible sur la plateforme de gestion 365FarmNet.

Le satellite Sentinel-2 scanne continuellement la Terre à un rythme d’une image tous les cinq jours, depuis les cinq dernières années. Le filtre calendaire intègre la couverture nuageuse vous permettant de sélectionner les dates où les images satellite sont les plus exploitables. Ces alimentent permettent d’alimenter différents outils d’aide à la décision. Jusqu’à présent, Claas les exploitait à travers son application CropView pour réaliser des tours de plaine à distance, pour appréhender les dates de récolte ou encore pour optimiser la fertilisation selon deux stratégies. Au premier apport, la stratégie compensation permet d’augmenter les doses d’engrais dans les zones à faible potentiel et diminuer les doses dans les zones à plus fort potentiel.  Au dernier apport, la stratégie qualité permet d’augmenter la dose dans les zones à fort potentiel et diminuer la dose d’engrais dans les zones à plus faible potentiel.

Cinq zones distinctes

Carte de modulation
Carte de modulation

Concernant le semis, l’application CropView permet de déterminer les différents niveaux de biomasse et de potentiel. L’application permet de sortir de la dose moyenne pour créer des cartes de modulation, distinguant jusqu’à cinq zones. La répartition se fait de manière automatique ou manuelle selon le choix de l’utilisateur et le matériel qu’il utilise. Une fois les cartes de modulation créées, il est possible de les télécharger au format shape ou ISO-XML. Il suffit ensuite de les transférer sur le ter­minal Isobus avec une clé USB. L’application CropView est proposée disponible sur la plateforme de gestion 365FarmNet.