Miimosa lance un fonds dédié aux transitions agricole et agroalimentaire

Baptisé Miimosa transition #1, le fonds soutiendra la transition environnementale et climatique des exploitations agricoles. Il est doté 30 millions d’euros et vise les 50 à 60 millions d’euros.

Contribuer à la sécurité et à la souveraineté alimentaire, assurer la santé humaine, lutter contre le changement climatique et s'adapter, préserver et produire de la biodiversité, préserver les ressources naturelles, produire des énergies renouvelables, lutter contre le gaspillage et gérer les déchets, assurer le bien-être animal, contribuer à l'emploi et au développement territorial, offrir des conditions de travail et un niveau de vie décents, contribuer à la cohésion sociale : tels sont les objectifs de développement durable poursuivis par Miimosa avec la création du fonds transition #1. « Jamais dans l'histoire de l'agriculture européenne un fonds de dette n'avait été créé pour financer des exploitations agricoles », souligne dans un communiqué Florian Breton, fondateur de Miimosa.

50 à 60 millions d’euros

Le fonds est d’ores-et-déjà doté de 30 millions d’euros, grâce à plusieurs souscripteurs (Fonds Européen d’Investissement, Carrefour, Ademe, Fondation Daniel et Nina Carasso...). Il vise à terme une taille de 50 à 60 millions d’euros.

Fondée en 2015, la plateforme de financement participatif a accompagné 5 000 projets pour près de 70 millions d'euros de financement .