FFCB : la non collecte des veaux se poursuit et s'étend aux broutards

Anne Sophie LESAGE

FFCB : la non collecte des veaux se poursuit et s'étend aux broutards

Depuis le lundi 29 octobre, les opérateurs commerciaux ne collectent plus les veaux et depuis le 5 novembre les broutards non vaccinés contre la Fièvre Catarrhale ovine. Une réunion est prévue cet après-midi pour tenter un apaisement.

Cette non-collecte des animaux fait suite à l’appel lancé le 29 octobre la Fédération française des commerçants en bestiaux (FFCB) de ne plus collecter les petits veaux puis, depuis le 5 novembre, de ne plus collecter non plus les broutards non vaccinés contre la FCO. Seuls seront commercialisés les broutards vaccinés contre sérotypes 4 et 8. La FFCB dénonce « seule depuis maintenant trois années, au sein du CNOPSAV (Conseil national d’orientation de la politique sanitaire animale et végétale, ndlr) l’immobilisme de la filière » d’après leur communiqué.

Assumer

Cette action a pour but de protester contre les coûts croissants induits par la Fièvre catarrhale ovine. La FFCB estime qu’il « n’est pas concevable que les commerçants aient à assumer la mise en conformité des bovins pour les rendre commercialisables vers l’Espagne et d’une manière générale vers tous les pays exigeants des animaux vaccinés. » Pour cela elle demande « à court terme, la réalisation des tests PCR chez les éleveurs avant la sortie des animaux, si ces derniers ne répondent pas à la clause de vaccination et à moyen terme, la mise en place d’une vaccination généralisée progressivement à l’ensemble du cheptel Français. » La réunion aura lieu cet après-midi en présence de la FNPL, Coop de France bétail et viande, la FFCB et la DGAL.

Sur le même sujet

Commentaires 6

Etama

La vaccination ne réglera pas le problème de la FCO un vaccin n'a jamais tué un moucheron fusse t'il appelé culicoïdès !!
Lorsque l'on veut combattre un mal , on s'en prend à ses causes , pas à ses effets !!!

jasmin 44

200€ est le prix minimum pour faire naître un veau,l' élever mini 14j ,identifier, assurer la traçabilité, frais vétérinaires et EDE ,risques ETC...
STOP au bénévolat !
C'est a la filière de nous rémunérer et pas a nous de donner nos animaux pour la filière!

Slp

En payant les veaux laitier d'un mois à 50 € voir parfois moin , ont ils vraiment le droit de se plaindre? C'est déjà les éleveurs qui trinquent et qui financent le système !!!

beberino

au moin les commercent ont une fédération qui les défend!!!!!!

Fifou

Les marchands sont a la recherche de broutards vaccinés pas assez présent a leur goût. Ils sont obligés de les payer cher.quand tout le monde va vacciner ils pourront a nouveau mettre la pression sur les prix(environ 30 euros le coût de la vaccination + le temps de travail).

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires