anonymous

Récoltes et semis perturbés par la pluie

Adèle Magnard

Récoltes et semis perturbés par la pluie

Le début d’automne particulièrement pluvieux en France retarde à la fois les semis de blé et les récoltes de maïs, qui affichent un retard de 8 jours par rapport à la moyenne.

Selon l’observatoire Céré’Obs de FranceAgriMer, seuls 79% des maïs grains étaient récoltés au 4 novembre 2019, contre 98% l’an dernier. Les récoltes présentent un retard de 8 jours par rapport à la moyenne des cinq dernières années, et de 20 jours par rapport à celle de 2018.

mais2

Les semis de céréales d’hiver pâtissent également des conditions pluvieuses de ce début d’automne : le blé tendre est semé à 67% en moyenne contre 85% l’année dernière, ce qui correspond selon FranceAgriMer à un retard de 8 jours par rapport à la moyenne des cinq dernières années et de 6 jours par rapport à 2018. En moyenne sur la France, 40% des blés tendres sont levés (contre 48% en 2018). Le blé dur est semé à 17% contre 27% en 2018, avec 4% de levée. Les escourgeons sont semés à 81% (contre 90% l’an dernier) et 58% sont levés (contre 56% en 2018).

En moyenne sur le mois d’octobre et sur le pays, la pluviométrie a été excédentaire de plus de 40 % selon MétéoFrance, qui place ce mois parmi les 10 mois d'octobre les plus pluvieux depuis 1959, loin derrière octobre 1960 (+92 %).

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier