Claas présente les nouvelles Quadrant Evolution

Les presses à balles parallélépipédiques bénéficient notamment d'un pick-up haute résistance de nouvelle conception. Les commandes à partir d'un terminal Cemis 700 ou d'un Cebis sont simplifiées.

Le nouveau pick-up haute résistance à deux cames constitue l'équipement phare des nouvelles Quadrant Evolution. La reprise d'un nombre important de composants haute résistance du pick-up des ensileuses Jaguar et le renforcement des paliers et de diverses autres pièces contribuent à diminuer l'usure et les coûts qui en découlent. Autres effets positifs, les presses fonctionnent avec une meilleure régularité et un niveau sonore réduit.

Le pick-up à entraînement mécanique est équipé de cinq rangées de dents et de 18 doubles dents par rangée pour un haut débit et une meilleure qualité de ratissage. L'adjonction d'une rangée de dents a permis de réduire le régime du pick-up, tandis que celui du rouleau d'alimentation du système PFS (Power Feeding System) a été augmenté. Le rouleau d'alimentation bénéficie pour sa part de pales supplémentaires qui peuvent être démontées dans le fourrage à brins longs. Grâce à ses paliers suspendus, le rouleau PFS parvient à gommer les irrégularités de forme des andains. La somme de toutes ces innovations se traduit par un ramassage du fourrage encore plus efficace et des débits en hausse avec un minimum de pertes et un traitement en douceur du fourrage. Pour assurer ces débits supérieurs, le couple de déclenchement de la sécurité de l'embrayage à friction a été porté à 1 600 Nm et le diamètre de l'arbre d'entraînement principal du pick-up augmenté. Les presses sont également équipées de série d'un système de lubrification automatique alimenté par un réservoir d'huile de 6,3 l.

Les menus de travail sont réduits à deux tandis que les trois menus de réglage améliorent la convivialité d’utilisation des commandes et permettent de régler la machine plus rapidement.

Optimisation du canal de pressage et intégration de pièces haute résistance

Le canal de pressage bénéficie lui aussi de différentes mesures d'optimisation. Ses tôles supérieure et latérales ont été redessinées et renforcées, ce qui permet d'améliorer encore la forme des balles et d'atteindre une densité de pressage en légère hausse. Les couteaux latéraux et les déflecteurs livrables d'usine préviennent toute accumulation dans la zone de guidage du piston lors du pressage de paille, de paille de maïs ou de canne à sucre, ce qui accroît encore la fiabilité de la presse et diminue son entretien.

Doté d'un nouveau logiciel, le système de régulation automatique de la pression de pressage A.P.C. (Atomatic Pressure Control) réagit encore plus rapidement pour optimiser la régularité des poids de balles, quelque soient les types de fourrages pressés.

Grâce à l'utilisation de pièces haute résistance à revêtement Hardox, tels les paliers haute résistance pour le guidage du piston de pressage d'une longévité multipliée par quatre, l'usure a pu encore être réduite au niveau du canal de pressage, des noueurs et de l'alimentation. Un test interne sur 40 000 balles par machine, réalisé dans des conditions parfois extrêmes, a permis de mettre en évidence une diminution de l'usure des pièces jusqu'à 40 %.

Le rouleau d'alimentation bénéficie de pales supplémentaires qui peuvent être démontées dans le fourrage à brins longs

Attelage facilité et manutention plus conviviale

La Quadrant 5300 Evolution dispose d'un tout nouveau châssis avant et d'une nouvelle tête d'attelage. Ces améliorations offrent de nouvelles possibilités d'attelage avec œillet ou boule de K80. La béquille hydraulique à double effet est également plus longue que sur la génération précédente et intégrée dans le cadre d'attelage. Les coupleurs rapides Kennfix de série facilitent le branchement des raccords hydrauliques.

Les boîtes à ficelle offrent elles aussi un certain nombre d'améliorations qui facilitent la mise en place et le passage des ficelles. Le système de guidage de la ficelle est rabattable et doté d'un arrêtoir. L'insertion de la ficelle peut donc être opérée directement sur le côté de la machine à l'arrêt, sans l'aide d'un marchepied ou d'une échelle. Les freins à ficelle peuvent être réglés et ce, sans outils, d'où un gain de temps et de sécurité. Une fois les réglages terminés, le conducteur dispose d'un réservoir d'eau de 10 l (série) pour se laver les mains.

Proposée en option, la commande hydraulique de la rampe d'éjection depuis la cabine permet de la déplier/replier sans descendre du tracteur. Elle permet également d'éjecter la toute dernière balle depuis le siège conducteur, ce qui évite une fois encore de descendre du tracteur pour actionner un levier à côté du canal de pressage.

Commandes simplifiées

Des modifications ont également été apportées au pilotage électronique, à partir du terminal Cemis 700, d'un Cebis ou de toute autre console compatible Isobus. Les menus de travail sont réduits à deux tandis que les trois menus de réglage améliorent la convivialité d’utilisation des commandes et permettent de régler la machine plus rapidement. Le poids moyen des balles et la pression de pressage réelles sont consultables en permanence et facilement en mode Auto. Le conducteur a en outre la possibilité de surveiller en permanence les températures et les niveaux d'huile sur le terminal. Lorsque la machine est équipée d'une caméra Profi Cam 4 (option), il peut également contrôler sur un écran additionnel (option) différentes opérations telles que le nouage ou l’avancée des balles, mais aussi surveiller la zone derrière la machine lors d'une marche arrière avec son attelage.