Les robots AgXeed débarquent en France

Les concessions Claas Ballanger, Dousset Matelin et Vamat escomptent placer une vingtaine de robots en 2023, à la vente ou à la location. Les AgXeed sont des robots hybrides diesel-électrique proposés en version chenillée de 156 ch et 75 ch en versions quatre roues et trois roues.

A l’occasion d’Innov-Agri, la start-up néerlandaise AgXeed a annoncé avoir conclu un partenariat avec le groupe suisse Serco pour assurer la distribution, le service et le suivi de ses robots éponnymes. Filiale de la coopérative agricole suisse Fenaco, Serco est l’importateur de la marque Claas pour la Suisse et le Liechtenstein.

En France, il est propriétaire des concessions Claas Ballanger, Dousset Matelin et Vamat, lesquelles vont donc assurer la distribution des robots dans le Grand-Ouest de la France. Le concessionnaire organise un Démo Tour du 9 at 15 septembre prochain en Charente-Maritime, Indre-et-Loire, Deux-Sèvres et Vienne.

L’AgXeed à quatre roues d’une puissance de 75 ch

Une vingtaine de robots en 2023

Les robots seront proposés au choix à la vente ou à la location. La marque n’a pas communiqué les tarifs auxquels les robots seraient proposés, tout en précisant qu’à puissance équivalente à un tracteur conventionnel, l’AgXeed était plus onéreux, mais avec une capacité de travail 24 heures sur 24. Côté sécurité, les robots sont dotés de pas moins de quatre systèmes prévenant tout écart de conduite. Ils sont parés contre les risques de piratage. S’ils sont aptes à réaliser les mêmes chantiers qu’un tracteur (jusqu’à 6 m), avec les outils en parc, tout en ménageant les phénomènes de tassement, la start-up met en avant le saut numérique offert par ses robots et leur gestion sur le Cloud, de nature à répondre aux défis économiques, énergétiques et écologiques de l’agriculture, sans oublier l’aspect sociétal lié à la main d’œuvre.

Patrice et Cyril, agriculteurs dans le Gers, un brin songeurs devant la robotisation, pointant un risque de « financiarisation et de déshumanisation »

Trois robots au catalogue

Le premier robot dévoilé en 2021 est un modèle chenillé (300 mm à 910 mm) d’une puissance de 156 ch (Deutz 4,1 litres), doté d’un circuit hydraulique à détection de charge, d’un relevage trois points d’une capacité de 8 t (3 t à l’avant) et en option d’une prise de force électrique, ainsi que de connecteurs externes haute tension. Hors lestage, son poids en ordre de marche ne dépasse pas 6 t. Le catalogue s’est depuis enrichi d’une version à 4 roues et d’une version à trois roues, cette dernière ciblant les usages en vignes et vergers, d’une puissance commune de 75 ch. Tous les robots reçoivent une motorisation hybride diesel-électrique.