anonymous

France : recul de l'excédent agroalimentaire en novembre

France : recul de l'excédent agroalimentaire en novembre

L'excédent commercial agroalimentaire français s'est contracté à 735 millions d'euros (-86 millions d'euros par rapport à novembre 2017), en raison d'une baisse des exportations supérieure à celle des importations, a indiqué mardi Agreste, le service statistique du ministère de l'Agriculture.

En novembre l'excédent commercial de la France avec les pays de l'Union européenne s'est élevé à 248 millions d'euros, en baisse de 84 millions d'euros par rapport à novembre 2017. Avec les pays non-UE, l'excédent s'est établi à 487 millions d'euros, quasiment stable par rapport à novembre 2017.

Avec l'UE, la diminution des exportations concerne pour plus des trois quarts les produits transformés, dont les vins, le sucre et les produits laitiers (respectivement -25, -22 et -19 millions). La baisse des importations porte sur les produits transformés et les produits bruts, notamment sur le beurre et les agrumes, avec respectivement -21 et -16 millions d'euros sur un an.  

Côté produits agricoles bruts, le solde des échanges est excédentaire pour le sixième mois consécutif, à 89 millions d'euros. Il progresse de 72 millions par rapport à novembre 2017. Au premier rang, les céréales dont la valeur des exportations a augmenté de 40 millions d'euros sur un an.   Les exportations de légumes ont aussi augmenté de 31 millions d'euros sur un an, avec notamment des ventes de pommes de terre qui progressent de 31 millions d'euros. Ces diverses augmentations sont toutefois contrebalancées en partie par la baisse des ventes d'oléoprotéagineux.  

Sur les produits agricoles transformés, les exportations (4,2 milliards d'euros) diminuent de 167 millions d'euros sur un an (-4%). Les ventes de sucre reculent de 47 millions d'euros, les ventes de spiritueux diminuent de 35 millions notamment en Chine, à Singapour, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, premier débouché pour le Cognac.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 3

fred

nous reculons sur tout, l'alarmiste vert qui mine notre société va conduire à un bilan final catastrophique.
la remise en cause des pratiques agricoles pour un idéalisme vert, intellectuellement trompeur dogmatique, hors sol conduit notre pays à plus d'importation agricole. nous nous voulons vertueux par l'écologie mais hypocritement nous profiterons de la déforestation du brésil car les volumes manqueront. les fermes peu à peu perdent de l'argent, insidieusement elles meurent, le système ira vers la ferme des 1000 vaches

joel

il ne faut plus produire, il faut du bio, plus d'agriculture intensive (intensive dans ce que la nature permet...), les charges inutilement crées, la vie dure ménée à l'agrochimie tout cela va faire que l'agriculture va s'écrouler comme fleuron du pays.
les pays exportateurs rigolent de la france qui par une politique qui ne voit que le discours du bobo écolo,; france qui leur laisse la place. moins de production mais plus d'importation

Seb62

Dans combien d'années seront nous importateur net en agro alimentaire ?
Car nous le seront.
- de 5 ans, je pense

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires