anonymous

ZNT : la FNSEA durcit le ton et demande un moratoire

Anne Sophie LESAGE

ZNT : la FNSEA durcit le ton et demande un moratoire

Dans un communiqué publié le 9 janvier, la FNSEA demande au gouvernement de repousser l’application du décret sur les zones de non traitements à la prochaine période culturale. Le syndicat n'exclut pas de mobiliser son réseau.

Pour la FNSEA, la pilule ne passe pas. La publication le 29 décembre au journal officiel de textes imposant des zones de non-traitement (ZNT), ainsi que leur application rapide au 1er janvier 2020, « sidère le monde agricole » déclare le syndicat dans un communiqué. Et d’ajouter « la FNSEA refuse de voir s'appliquer une réglementation imprécise, incohérente, en défiance de la science, en méconnaissance des réalités agronomiques et surtout dans une urgence injustifiée ! »

Par ce communiqué le syndicat demande au gouvernement de faire machine arrière sur les ZNT. Il souhaite repousser l’application de l’arrêté « au moins » à la prochaine période culturale afin de « poursuivre le travail sur les chartes de bon voisinage » ainsi que permettre au gouvernement de « clarifier certaines zones d'ombre de l'arrêté et de disposer de l'avis de l'ANSES afin de compléter les moyens connus de réduction de la dérive. »

Partager la charge des ZNT

De plus, le syndicat souhaite que les agriculteurs ne soient pas les seuls à porter la charge des ZNT. La FNSEA demande une prise en charge du manque à gagner avec la possibilité de déclarer les zones non traitées en SIE, jachères, prairies ou MAEC et que « les aménageurs publics ou privés incluent d’ores et déjà de telles zones de transition dans l’emprise de leurs futurs projets. » 

Et de conclure « nous attendons des réponses du gouvernement avant le 14 janvier prochain (...) en l'absence de retour positif, nous n'excluons pas des actions fortes dans les prochaines semaines. »

Sur le même sujet

Commentaires 9

agrif

hallucinant il faut vite fermer les hôpitaux les pharmacies les médecins
arrêter les médicaments les traitements anti cancer les antibiotiques les pilules contraceptives tu veux laisser mourir la population et ta famille!!!!!!! inconscient
car les produits phytos arrivent en 5 ieme position dans les eaux souterraines loin derrière tout les produits cite au dessus ET CA IL FAUT LE SAVOIR

digue3942

à hallucinant :j'ai l'impression que tu hallucine sur un beau nuage blanc encore plus blanc que neige ;stp peux-tu diffuser ta recette alors on sera les champions .

Baba

@ HALLUCINANT.La chimie bien pensée a permis de nourrir la population et d'allonger l'espérance de vie a un niveau jamais atteint depuis que l'homme est sur terre.
Alors on peut toujours rêver qu'avant c'était mieux (pas sûr)
REVER C'EST BIEN mais la nuit seulement. Le jour , il faut aller au boulot..

le blé

à Hallucinant,
Vous exagérez complètement sur les pollutions agricoles!!
On voit aussi que vous n'êtes pas sur le terrain! Quand une culture est attaquée par des ravageurs ou des maladies, il faut bien trouver une solution pour y pallier sinon c'est notre revenu qui est compromis, ainsi que la qualité sanitaire de notre production, et cela peut aller très vite!
Combien d'hectares de colzas sont retournés depuis quelques années car ravagés par des insectes? c'est de pire en pire!
On voit que vous ne savez pas ce que c'est que d'avoir un revenu et un salaire fluctuant et parfois négatif!

INDICE894

Hallucinant est parfait!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires