anonymous

Whisper, le soufre doublement bio de De Sangosse

Raphaël Lecocq

Whisper, le soufre doublement bio de De Sangosse
De Sangosse

Le fongicide titrant 700 g/l est élaboré à partir du sulfure d’hydrogène généré par les unités de méthanisation. La formulation est aussi résistante au lessivage que la référence haute liquide.

Le premier soufre OAC, autrement dit d’Origine Agricole Contrôlée. C’est ainsi que De Sangosse qualifie son nouveau fongicide à base soufre. « Whisper est le premier soufre d’origine agricole », explique Elodie Galan, responsable technique Sud-Ouest. « Outre le biogaz, la méthanisation génère du sulfure d’hydrogène. Le soufre élémentaire est extrait de ce gaz à l’aide de bactéries puis formulé en produit liquide prêt à l’emploi pour protéger la vigne. Grâce à sa formulation Thiobacter Activ, Whisper est très résistant au lessivage et se nettoie facilement dans la cuve et le bidon».

Whisper, le soufre doublement bio de De Sangosse

Biogaz allemand

Le soufre d’origine agricole est une réponse aux critiques parfois entendues à propos des produits homologués en bio, tels que le soufre, d’ordinaire d’origine pétrolière ou minière, ou plus encore du cuivre et de ses prétendues filières de recyclage peu ragoutantes.

Le soufre contenu dans Whisper provient d’unités de méthanisation allemandes, qui trouvent là un nouveau débouché pour l’un des co-produits de la méthanisation. Selon De Sangosse, la production française de biogaz est aujourd’hui insuffisante pour alimenter une filière de valorisation du soufre.

Whisper est proposé au même tarif que les autres formulations liquides équivalentes.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier