Des évolutions de gamme chez Duro-France

Le constructeur dote son semoir Evo d’un disque ouvreur, le Compil d’un relevage hydraulique du rouleau et les trémies frontales Eole d’une DPAE, complétant les versions Isobus.

Porté par un chiffre d’affaires en hausse de 22% (après +30%), l’an passé, Duro-France apporte plusieurs évolutions à ses gammes d’outils de travail du sol et de semis. Le Compil, un outil de préparation de sol à bêches roulantes favorisant la dégradation des résidus post-récolte, bénéficie d’une fonctionnalité supplémentaire. Il peut désormais être équipé d’un relevage hydraulique des rouleaux arrière permettant d’accroître les plages de travail, à l’automne comme au printemps.

Le Strip-till permet notamment de sécuriser l’implantation du colza en conditions sèches

Un disque ouvreur sur le semoir Evo

Dans le domaine du semis, le constructeur dote son semoir à dents Evo (3 m et 4 m fixe, 6 m et 8 m repliable), sortie en 2020, d’un disque ouvreur Turbo, positionné devant chaque dent. Le disque permet de passer dans des couverts très développés, ainsi que dans des couverts à base de trèfle, de vesce ou autres légumineuses. Il a aussi pour effet d’aérer l’horizon en dessous de la graine et de favoriser la minéralisation dans la zone proche des racines en réchauffant cette zone et en favorisant la porosité structurale autour de la graine.

Les trémies Eole sont désormais disponibles en versions DPAE et Isobus

Des trémies Eole Isobus ou à DPAE

Lancées en 2021, les trémies frontales pressurisées et 100 % inox (1700 l et 2300 l) étaient jusqu’à présent proposés en version Isobus. Le constructeur a sorti une version plus simple à DPAE et à simple distribution.

Les versions Isobus sont quant à elle proposées au choix à simple ou double distribution, avec dans ce cas une compartimentation à géométrie variable (50/50 ou 65/35) grâce à la présence d’une cloison amovible. La prise Isobus suffit à elle seule pour alimenter les moteurs des doseurs, dont les cannelures interchangeables permettent de travailler des petits débits de semences jusqu’à de grosses quantités d’engrais.