anonymous

Ministère de l’agriculture : budget préservé pour 2019

Anne Sophie LESAGE

Ministère de l’agriculture : budget préservé pour 2019

A l’occasion de l’exercice habituel de présentation du budget, Stéphane Travert a annoncé lundi un budget équivalent comparé à 2018, à périmètre comparable, et ce malgré une baisse de 10% des dotations.

« C’est un budget stable comparé à 2018, à périmètre comparable » a précisé Stéphane Travert. En effet, pour l’année 2019, le ministère de l’agriculture dispose d’un budget de 4, 6 milliards d’euros, soit 10% de moins que l’année précédente, mais après un rééquilibrage de la provision de fond pour les aléas (de 300 à 200 millions d’euros) et le budget des allègements de charges sociales spécifiques agricoles qui change de ministère, la dotation du ministère de l’agriculture est donc équivalente, « à périmètre comparable ».

Ces crédits préservés permettront au ministère de poursuivre le financement des 3 grandes priorités que sont : « le soutien aux agriculteurs et aux filières à travers notamment les cofinancements de la PAC et la mise en œuvre du grand plan d’investissement ; la sécurité sanitaire de la chaîne alimentaire, en maintenant un niveau élevé de surveillance et de prévention ; la préparation de l’avenir, via la formation des jeunes et l’innovation. »

Par ailleurs, pour l’année 2019, le ministère de l’agriculture confirme que le secteur agricole sera exempté de la hausse du TICPE1, ainsi que la suppression de plusieurs taxes : farine, sucre, céréales, bois et plans de vigne et produits de la mer. Ces taxes sont dites à faibles rendements, permettront « un allègement de charges de près de 90 millions d’euros » avant d'ajouter que ces taxes « seront entièrement compensées budgétairement » précise Stéphane Travert. 

1 : Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier